Ressources thématiques

Publications, documents cadre, études, vidéos des acteurs de la biodiversité
classés par thèmes d’étude de l’ORB
(menu à droite) :

Les derniers articles publiés



Comment concilier les activités économiques et la biodiversité ?

Comment développer de nouveaux modèles économiques fondés sur des solutions naturelles, contribuant à la préservation des écosystèmes dont nous dépendons ?

 

L'Agence Française pour la Biodiversité (AFB) et la Mission Economie de la Biodiversité de la Caisse des dépôts publient un numéro spécial Biodiv'2050 Forum Biodiversité et économie.

Il dresse un compte-rendu des réflexions, des retours d'expériences et des témoignages qui se sont déroulés lors du Forum Biodiversité et Economie organisé l'année dernière par l'AFB.

Voir le document

Le Groupe régional d’experts sur le climat en Provence-Alpes-Côte d’Azur (GREC-PACA), animé par AIR Climat, publie son 4ème cahier thématique qui aborde « la relation entre le climat et la ville dans ses dimensions techniques, mais aussi dans son rapport aux émissions de gaz à effet de serre (GES) ».  

Les interactions entre la ville et le climat, les  mécanismes urbains et les moyens de lutte sont mis en évidence.

 

Un chapitre est notamment consacré à "climat et ville, la place de l'écologie".

 

Ce rapport de l'Accadémie des sciences traite des conséquences du changement climatique sur la biodiversité et des mécanismes et des limites de l'adaptation de celle-ci.

 

Il est conçu comme une série de fiches illustrées, structurée en deux grandes parties, et précédée d’un chapitre de synthèse comprenant une conclusion et sept recommandations.

La première partie présente les mécanismes biologiques d'adaptation au changement climatique, en partant du niveau des organismes, des populations et des espèces, jusqu'à celui des communautés et des écosystèmes.

La deuxième, donne un aperçu de la manière dont les activités de gestion et d'exploitation des écosystèmes peuvent prendre en compte ces mécanismes biologiques pour d'une part minimiser les impacts du changement climatique sur la biodiversité, et d’autre part tirer le meilleur parti possible de l'adaptabilité du vivant afin de diminuer la vulnérabilité des sociétés au changement climatique.

Les derniers articles publiés



Comment concilier les activités économiques et la biodiversité ?

Comment développer de nouveaux modèles économiques fondés sur des solutions naturelles, contribuant à la préservation des écosystèmes dont nous dépendons ?

 

L'Agence Française pour la Biodiversité (AFB) et la Mission Economie de la Biodiversité de la Caisse des dépôts publient un numéro spécial Biodiv'2050 Forum Biodiversité et économie.

Il dresse un compte-rendu des réflexions, des retours d'expériences et des témoignages qui se sont déroulés lors du Forum Biodiversité et Economie organisé l'année dernière par l'AFB.

Voir le document

Le Groupe régional d’experts sur le climat en Provence-Alpes-Côte d’Azur (GREC-PACA), animé par AIR Climat, publie son 4ème cahier thématique qui aborde « la relation entre le climat et la ville dans ses dimensions techniques, mais aussi dans son rapport aux émissions de gaz à effet de serre (GES) ».  

Les interactions entre la ville et le climat, les  mécanismes urbains et les moyens de lutte sont mis en évidence.

 

Un chapitre est notamment consacré à "climat et ville, la place de l'écologie".

 

Ce rapport de l'Accadémie des sciences traite des conséquences du changement climatique sur la biodiversité et des mécanismes et des limites de l'adaptation de celle-ci.

 

Il est conçu comme une série de fiches illustrées, structurée en deux grandes parties, et précédée d’un chapitre de synthèse comprenant une conclusion et sept recommandations.

La première partie présente les mécanismes biologiques d'adaptation au changement climatique, en partant du niveau des organismes, des populations et des espèces, jusqu'à celui des communautés et des écosystèmes.

La deuxième, donne un aperçu de la manière dont les activités de gestion et d'exploitation des écosystèmes peuvent prendre en compte ces mécanismes biologiques pour d'une part minimiser les impacts du changement climatique sur la biodiversité, et d’autre part tirer le meilleur parti possible de l'adaptabilité du vivant afin de diminuer la vulnérabilité des sociétés au changement climatique.