Publiques

L’accès aux données naturalistes brutes (données espèces localisées) est un préalable à toute démarche d’expertise, de protection et de gestion.

> L’organisation régionale des données naturalistes est un des objectifs du Système d’Information sur la Nature et les Paysages (SINP) pris en charge par la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur).

 

Ceci se traduit par une politique générale de soutien aux producteurs de données et par le développement d’un outil partenarial d’accès aux données dénommé SILENE (Système d’Information et de Localisation des Espèces Natives et Envahissantes).

Pour en savoir + sur le SINP

Pour en savoir + sur SILENE, consultez le site de la DREAL PACA

Accédez à SILENE

10 ans de partage des données naturalistes.

 

Une centaine d'acteurs ont répondu à l'invitation de la DREAL PACA, de la Région PACA, du CEN PACA et des Conservatoires botaniques nationaux alpin et méditerranéen pour faire le bilan de ces 10 ans de travail collectif.

L’application en ligne du portail de diffusion des données naturalistes SILENE est en version 3.

Les évolutions concernent une visualisation cartographique en plein écran, une simplification de l’interface de recherche, une recherche multicritères plus avancée etc.

 

Cette nouvelle version  est associée à une refonte de l’identité visuelle.

En savoir plus sur la V3
Présentation de SILENE

Des mises à jour du portail des données naturalistes publiques SILENE ont été effectuées :

  • en janvier 2015 pour le module faune, 1 461 059 données faune sont désormais disponibles.
  • en février 2015 pour le module flore, 4 499 985 observations sont disponibles.

La base de données communales permet l’accès aux données disponibles en DREAL concernant les inventaires et protections réglementaires de l’environnement.
A visiter ici
Elle permet désormais d’interroger SILENE en direct et d’afficher le nombre d’espèces de faune et de flore répertoriées pour la commune, et parmi elles, le nombre d’espèces protégées.

Les utilisateurs voulant connaitre le nom des espèces sont invités à se rendre dans SILENE pour plus d’informations.


L’INPN est un système mis en place afin d’assurer de manière standardisée la restitution de données de synthèses nécessaires à l’expertise, à l’élaboration de stratégies de conservation et à la diffusion d’informations et de rapports nationaux et internationaux sur le patrimoine naturel français (espèces végétales et animales, milieux naturels et patrimoine géologique).

L’INPN a été initié en 2003 et lancé officiellement en 2005 sur la base des données gérées depuis 1979 par le Secrétariat de la Faune et de la Flore (SFF) du MNHN.
L’Etat en assure la conception, l’animation et l’évaluation. Les régions peuvent être associées à la conduite de cet inventaire dans le cadre de leurs compétences.
Le Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN) assure la responsabilité scientifique des inventaires menés dans ce cadre.

Ses objectifs sont :

  • d’assurer le développement d’une banque nationale de référence sur la biodiversité française, permettant la mise en cohérence de données d’origines diverses ;
  • de diffuser les données des programmes nationaux de différents types :
    • espace : ZNIEFF, Natura 2000, espaces protégés, inventaire national du patrimoine géologique
    • répartition : inventaires nationaux, inventaires par unité départementale, état de conservation, programmes d’inventaire et de sciences participatives, collections…
    • statut d’espèce : taxonomie, protection et réglementation, menaces (listes rouges…)
  • de fournir une information consolidée sur les sujets liés à la conservation de la biodiversité  avec des processus de validation robustes : répartition et bases de connaissance (textes sur les espèces et habitats, iconographie…) ;
  • de permettre l’expertise des lacunes et des besoins en matière d’inventaire et de suivi de la biodiversité notamment pour le compte du Ministère de l’écologie ;
  • de faire des synthèses et des communications sur l’évolution de la biodiversité et de la géodiversité
  • contribuer aux rapportages nationaux et internationaux (CDDA, INSPIRE, état de conservation directive Habitats…)